Forum

Comtpe rendu Ironma...
 
Notifications
Clear all

Comtpe rendu Ironman Roth  

  RSS

antoinebrsn
(@antoinebrsn)
Membre Admin
Inscription: Il y a 2 ans
Posts: 7
17/11/2018 3:57  

L’idée de me lancer sur la distance reine me trottait en tête depuis plusieurs mois, finalement en voyant un groupe se former pour le Challenge Roth 2018 je me lance et obtient mon slot.

 Je suis régulier dès septembre dans mes entrainements, je commence vraiment la préparation ironman en janvier. Depuis janvier 2 800 km de vélo hors home trainer, 600 km de cap et 135 km de natation.

 La préparation comprend le half de Vendôme, ça ne se passera pas comme souhaité avec une très mauvaise gestion de l’hydratation qui m’empêche de courir, je suis à deux doigts d’abandonner mais je continue malgré tout car l’abandon un peu plus d’un mois avant Roth serait très dur à avaler moralement. Je reprends l’entrainement sérieusement et rapidement après cet échec  et m’efforce de travailler la gestion de l’hydratation et de l’alimentation sur les enchainements long du dimanche, j’arrive finalement à ma rassurer au fil des semaines.

 

On part tous ensemble jeudi en direction de la Bavière dans la bonne humeur, ce qui nous laisse le temps de se poser avant la course avec découverte du site sur Roth et faire quelques déblocages, les voyants sont au vert, il va faire chaud mais bon ça fait parti du jeu.

Dépôt du vélo samedi, moment assez stressant entre la gestion des sacs (transitions sur 2 sites différents) et l’approche de la course, bien content d’être avec des plus expérimenté que moi.  

Dernière nuit de quelques heures seulement et c’est le moment tant attendu et redouté des dernières préparations d’avant course et dernière photo tous ensemble. Etant dans une vague assez tardive ça laisse le temps de voir le départ pro et femme et même leur sorti de l’eau avec un temps canon de Lucy Charles.

Vient mon tour de partir, vague de 200, c’est parfait, c’est parti, je pars pas trop fort le temps de poser la nage, au bout d’un moment je pense approcher du premier virage à 1 400m et non le panneau sur la berge indique 850m, ok c’est pas grave ça va être loin, mais ça va le faire sans soucis, après le premier virage et la remontée je rattrape et double pas mal de monde des vagues précédentes. En fonction du chrono et de la distance indiquée je pense en finir en 1h12, donc je relance un peu sur la fin pour finalement finir en 1h09 dans l’objectif.

Transition assez longue le temps de mettre de la crème solaire etc et c’est parti pour la seconde étape, je croise mes potes venu me supporter, ce qui est toujours motivant.

Le départ est rapide, je gère le vélo au cardio, beaucoup de personne passent en force dans les faux plats montant, je m’affole pas et reste concentré. L’ambiance est top, déjà des supporteurs  à la bière à 9h00 du matin, c’est ça Roth, je me fais doubler par les premiers pro, première côte au bout de 35km, puis le tant attendu Solarberg autour des 70 km, je me demande comment on va passer en voyant le monde de loin mais finalement ça passe sans problème, l’ambiance est magique, je me laisse prendre au jeu à accélérer un peu et dépassant la limite fixée du cardio.

Fin du premier tour de vélo dans la cible, début du deuxième et là je comprends que ça va pas être facile car le vent de face est assez important, l’allure baisse de 2km/h sur le second tour, je reste concentré et gère bien l’hydratation à base d’Iso et recharge en sel avec noix de cajou et amendes.

Je trouve la fin du vélo assez longue mais je ne dois pas être le seul, on laisse le vélo à un bénévole à la transition puis une bénévole par athlète s’occupe de sortir les affaires de cap et remettre celle de vélo dans le sac, sacré organisation. Vélo autour de 6h10, toujours dans l’objectif.    

C’est parti pour une balade de 42km avec pour espoir de faire ça autour des 4h30. Je pars bien trop vite autour de 4’40 au kilo, je vais vite lever le pied, un pote m’accompagne et me motive,  je croise Eric qui n’est pas très loin devant, ça passe sans trop de soucis jusqu’au 8ème puis je commence à être écœuré par l’iso et la nourriture, je suis pas loin de vomir plusieurs fois mais j’arrive à éviter cela et me fixe de m’accorder une pause en marchant à partir du 20ème, ça fera la moitié ça serait déjà très bien. Je croise Denis qui à l’air vraiment absent et pâle, je suis d’ailleurs étonné connaissant son niveau en course à pied, finalement il aura également eu des soucis d’alimentation.

Je croise Badr puis Daniel juste derrière en « chasseur », vient le 22ème, je m’arrête je suis en début d’hypo car je ne me suis pas beaucoup alimenté depuis plusieurs kilomètres, je marche assez longtemps et me force à tester une autre boisson qui sera la bière sans alcool et qui me fait un bien fou, fini l’iso ou autre, ça sera eau et bière sans alcool jusqu’à la fin avec cartier de pommes, je retrouve mon pote qui continue de me motiver et me dis de prendre chaque kilomètre comme une victoire et me motive à repartir rapidement à chaque ravitaillement après avoir marché un peu.  

Il y a encore beaucoup du monde derrière moi, la température commence à redescendre ce qui fait vraiment du bien, passage dans le centre de ville de Roth très sympa avec beaucoup de table et de monde, dernière montée avant le dernier demi tour qui parait être loinnn. Je bascule et relance une « bonne allure » à partir du 35ème car j’ai pas envie de dépasser les 5h de marathon, je croise Bertrand qui est quelques kilomètre derrière moi et l’encourage, la fin est en descente et sur du plat, je croise Tonio et Eric, le sourire est revenu puis entrée dans le stade plein, moment grandiose, il y a une foule énorme, je passe la ligne d’arrivée en 12h26 en arrivant à finir le marathon en 4h50.

Je retrouve mes potes derrière la ligne, énorme satisfaction, puis je retrouve Denis, Badr et Daniel arrivé avant moi et déjà à la bière sans alcool, beau moment de congratulation.

 

Enorme satisfaction d’être allé au bout, remerciement à tous les entraineurs du club pour les entrainements, les conseils etc, mention spéciale à Daniel, on a bien mérité notre bière avec alccol cette fois.


Quote
Share: